Le Mont Saint-Michel sous un autre angle

Anecdotes et légendes

Surnommée « Merveille de l’Occident », le Mont Saint-Michel est un lieu unique situé au cœur d’une immense baie, à la frontière entre la Bretagne et la Normandie.

Surnommée « Merveille de l’Occident », le Mont Saint-Michel est un lieu unique situé au cœur d’une immense baie, à la frontière entre la Bretagne et la Normandie.

Le Couesnon dans sa folie…

Le dicton dit que « Dans sa folie, Le Couesnon mit le Mont Saint Michel en Normandie ». Et pour cause, le lit de la rivière, frontière naturelle entre la Bretagne et la Normandie,changeait souvent et un jour, il fut favorable aux Normands qui décidèrent d’enregistrer le Mont Saint-Michel en Normandie. Mais n’entrons pas dans ce débat…

Le Mont Saint-Michel, toujours une île?

Figurez-vous que Le Mont-Saint-Michel n’a pas toujours été une île. Ce n’est que vers – 8000 que le Mont-Saint-Michel se retrouve séparé du continent suite à un tremblement de terre, suivi d’un raz-de-marée. Au 19e siècle est construit un polder, gain de terre sur la mer. L’objectif : réunir le mont par la route pour faciliter les transports. C’est seulement en 2014 que la digue a été détruite et que le Mont-Saint-Michel devient désormais une île… mais seulement quelques heures par an.

L’Alcatraz normand…

Saviez-vous, qu’avant être un lieu touristique par excellence, le Mont-Saint-Michel était… une prison. Après la révolution française, l’abbaye est récupérée par l’Etat qui transforme le lieu en sorte d’« Alcatraz normand ». Y sont enfermés des prisonniers politiques dans des cellules construites au sein même de l’abbaye : dans le cloître de l’Eglise, le réfectoire…. Pendant leur incarcération, les prisonniers confectionnaient lors d’ateliers des chapeaux de paille. Une activité originale mais non sans conséquence pour la prison, qui connut un important incendie causé par l’embrasement d’un stock de paille dans le bâtiment…

Les marchands du temple

L’achat de souvenirs est une tradition pour les touristes visitant le Mont-Saint-Michel. Mais les premiers marchands n’étaient autres… que les moines de l’abbaye. Outre la rumeur selon laquelle d’horribles choses arriveraient aux pilleurs du Mont qui repartaient avec des bouts de pierre comme souvenirs, les moines ouvrirent au 14e siècle, une fonderie. Ils y créaient alors des petites médailles en plomb, portant des gravures de l’archange Saint Michel qu’ils vendaient ensuite aux pèlerins et aux touristes. Les marchands du temple…

Surpeuplé?

Avez-vous une idée du nombre de personnes vivant sur le Mont-Saint-Michel ? Bien loin des trois millions de touristes annuels, ils ne sont en réalité que 20 à vivre à l’année sur le Rocher.

Trésor et fausse monnaie

Derrière le Mont-Saint-Michel se trouve l’île de Tombelaine. Si elle sert désormais de réserve naturelle pour les oiseaux, on raconte qu’elle abriterait également un trésor… L’origine de cette légende vient du fait que Nicolas Fouquet, sur intendant du Roi Louis XIV y aurait fabriqué de la fausse monnaie sur place. Selon les rumeurs, il y aurait donc un trésor enterré sur l’île. On dit aussi qu’il existe un passage souterrain entre l’île de Tombelaine et le Mont-Saint-Michel…

Des randonnées guidées, recommandées pour éviter les sables mouvants, de la baie offrent un point de vue magnifique du Mont.

Vous pouvez opter pour des randonnées historiques, de la faune et la flore, des randonnées nocturnes, en famille.

Autre point de vue magnifique, le Mont Saint-Michel vu du ciel !

Pour plus d'information

Vous avez des questions sur mes prestations ou souhaitez un devis

pulvinar quis, Lorem sit ut commodo dolor. quis